Morel (Rita)

Un article de la Mémoire du Québec (2019).

Publicité

(Annonces   .)
  • Le 9 septembre 1949, vers 10 h 45, à Sault-au-Cochon, à 70 km au nord de Québec un avion DC-3 de la Quebec Airways (Canadian Pacific Airlines), parti en retard de l'aéroport de L'Ancienne-Lorette à 10 h 25 à destination de Baie-Comeau, explose en plein vol et s'écrase sur le flanc du cap Tourmente située au lieu-dit de Sault au Cochon ; l'explosion fait 23 morts (les 17 passagers et les 4 membres de l'équipage) ; une bombe artisanale (20 bâtons de dynamite reliés à un réveil-matin et une pile) fabriquée par Généreux Ruest, faisait partie des bagages placés dans la soute avant de l'avion ; Marguerite Ruest Pitre avait été recrutée par Albert Guay, un bijoutier de Québec, pour mettre la bombe à bord de l'avion ; Guay voulait se débarrasser de son épouse Rita Morel, l'une des passagères du vol, profiter ainsi d'une assurance de 10 000 $ pour payer ses dettes et convoler avec Marie-Ange Robitaille, une jeune fille de 17 ans dont il était amoureux. Albert Guay est arrêté le 23 septembre 1949, reconnu coupable en février 1950, et pendu le 19 janvier 1951 à la prison de Bordeaux. Généreux Ruest, 51 ans, est pendu le 25 juillet 1952 à la prison de Bordeaux. Marguerite Ruest Pitre, 43 ans, est pendue le 9 janvier 1953 à la prison de Bordeaux ; Marguerite Ruest Pitre est la dernière femme pendue au Canada.


Outils personels

Publicité

(Annonces   .)