Allaire (Rémy)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Le 9 août 2010, Rémy Allaire, le propriétaire d'une bleuetterie de Sainte-Hélène-de-Chester est battu à mort à Victoriaville ; accusée simultanément avec Patrick Lavoie, Vanessa Tremblay est reconnue coupable du meurtre prémédité de Rémy Allaire et est condamnée à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux.

Le 2 septembre 2014, la Cour d'appel refuse d'entendre la demande de permission d'appeler déposée par l'avocat de Vanessa Tremblay.
Patrick Lavoie était le souteneur de Vanessa Tremblay qui avait Rémy Allaire comme client sexuel. Nota : Patrick Lavoie s'était amouraché de sa protégée et il s'était enragé quand, attendant dans une pièce située près de la chambre du motel où sa protégée jouissait dans les bras de Rémy Allaire ; lors de ses rapports sexuels, il n'était pas permis au client d'échanger des baisers avec Vanessa Tremblay. Lavoie aurait alors exigé que Vanessa Tremblay mette des menottes aux poignets de Monsieur Allaire ce qui, semble-t-il, était pratique courante dans le cadre de leurs jeux sexuels ; puis, Lavoie aurait perdu les pédales et se serait jeté sur Allaire pour le frapper à coups de poing et le poignarder à mort ; le cadavre aurait ensuite été démembré et décapité puis transporté dans un motel de Plessisville où il aurait été abandonné.
Vanessa Tremblay a été reconnue coupable du meurtre prémédité de Rémy Allaire et a été condamnée à la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant d'avoir purgé 25 ans de sa peine derrière les barreaux.
Vanessa Tremblay a voulu porter sa cause en appel, mais la Cour d'appel a rejeté sa demande pour permission d'appeler.
Le 1er avril 2015, Patrick Lavoie reconnaît sa culpabilité à l'accusation réduite du meurtre non prémédité de Rémy Allaire.

Outils personels