Cedeno (Nancy)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • La douanière Nancy Cedeno de l'Agence des services frontaliers du Canada à l'Aéroport Pierre-Elliott-Trudeau, aurait participé à 3 complots d'importation de cocaïne entre août 2005 et mai 2006 ; elle aurait accepté de remettre 5 formulaires de déclaration déjà tamponnés et codifiés à Omar Riahi, un ex collègue de l'Agence devenu policier militaire et allié de Ray Kanho dans l'importation de drogues dans des valises ; ce stratagème permettait aux courriers en provenance de Haïti ou du Venezuella de traverser la frontière sans encombre à leur arrivée à Montréal avec des stupéfiants.

Arrêtée le 8 mai 2006, elle est relâchée après interrogatoire.
Arrêtée de nouveau le 22 novembre 2006 lors de l'Opération Colisée, elle est accusée de corruption, de complot et de gangstérisme ; elle soutient qu'elle ignorait qu'elle agissait pour le compte de la mafia et que c'était de la drogue qui devait entrer au pays ; le juge Claude Millette l'acquitte de toutes les accusations sauf celle de corruption et la condamne à une peine à purger dans la communauté et à 200 heures de travaux communautaires ; la Couronne, qui a été empêchée par le juge de faire la preuve d'ignorance volontaire, inscrit en Cour d'appel la décision du juge.
Le 20 décembre 2010, la Cour d'appel ordonne la tenue d'un nouveau procès sous 3 accusations de complot mais pas sous les accusations de gangstérisme.
Le 15 février 2013, Madame Cedeno est acquittée des accusations qui pesaient contre elle. Voir Opération Colisée.

Outils personels