Giordano (Lorenzo dit Skunk)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Gangster d'origine Sicilienne né vers 1954.

Mafioso.
Bras droit de Francesco Arcadi, chef de la mafia de Montréal.
Visé lors de l'Opération Colisée de 2006, il est appréhendé à Toronto en mai 2007.
En février 2009, Giordano reconnaît sa culpabilité à l'accusation de gangstérisme, complot et possession de biens obtenus de façon criminelle, puis il est condamné à 15 ans de prison et 100 000 $ d'amende ; compte tenu du temps passé en détention préventive, il lui reste 10 ans et 3 mois de prison à purger.
Le 9 décembre 2015, il obtient sa libération sous de sévères conditions dont l'assignation à une maison de transition et éviter de fréquenter des cafés européens et toute personne ayant un casier judiciaire ou liée à une organisation criminelle ; de plus, il devra divulguer ses états financiers.
Le 1er mars 2016, vers 8 h 40, quelqu'un appelle la police après avoir entendu des coups de feu à l'extérieur du Carrefour Multisport près de l'autoroute 440 à Laval ; sortant du Carrefour Multisports dans une automobile conduite par une femme, Lorenzo Giordano venait d'être assassiné par au moins 3 balles au cou tirées à travers la vitre du côté passager de l'automobile. La méthode du tueur laisse croire que l'assassinat est l'oeuvre d'un tueur professionnel.
Giordano aurait été l'un des derniers hommes d'honneur de la mafia de Montréal et aurait pu en devenir le prochain chef.
Au milieu d'octobre 2019, Jonathan Massari, Domenico Scarfo, Guy Dion et Marie-Josée Viau sont arrêtés relativement à l'assassinat des frères Vincenzo et Giuseppe Faltudo, de Rocco Sollecito et de Lorenzo Giordano.

Outils personels