Koak (Soung Nun)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Le 28 juillet 1998, à Montréal, un homme d'origine coréenne, Soung Nun Koak, tue sa conjointe, Sun Ok Hu, 27 ans, et ses deux enfants âgés respectivement de 2 ans et demi et 6 ans, puis se suicide ; les corps des victimes sont trouvés dans l'appartement familial, rue Bishop's (entre Sainte-Catherine et Maisonneuve), et celui du meurtrier est retrouvé pendu dans le puits d'ascenceur d'un édifice en rénovation, rue Saint-Sacrement.
Outils personels