Koninck (Yves de)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Koninck (Yves de). (H) (C)

Homme de sciences (psychiatrie et neurosciences)
Professeur titulaire au Département de psychiatrie et de neurosciences à l'Université Laval à Québec-ULQ.
Chercheur (2000-)et directeur scientifique de l'Institut universitaire de santé mentale du Québec.
Directeur-fondateur du Réseau québécois de recherche sur la douleur du Fonds de recherche Santé Québec.
On lui doit d'avoir établi des ponts entre les disciplines des sciences physiques, computationnelles et médicales (physiciens spécialistes de l'optique photonique, les chimistes spécialistes des sciences des matériaux, les théoriciens spécialistes de l'analyse des signaux et de modélisations et les scientifiques des neurosciences. Son objectif est d'essayer de comprendre comment l'information qui provient de notre corps est interprétée au niveau de la moelle épinière et du cerveau pour ensuite être traduite sous forme de signal.
Il rappelle que le cerveau est constitué de 10 milliards de neurones qui font des milliers de connexions, jusqu'à 10 000 entre elles ; Ça fait un million de milliards de connexions.

Les recherches du docteur et de son équipe ont permis d'identifier le mécanisme à l'origine de la douleur chronique, un dérèglement cellulaire qui pourrait être corrigé

Elles attribuent ce dérèglement à la perte d'une protéine de certaines cellules nerveuses logées dans la moelle épinière. Cette protéine pomperait des ions chlorures vers l'extérieur des cellules nerveuses. Chez les personnes souffrant de douleur chronique, cette pompe inverserait le flus des ions, ce qui aurait pour cause de surexciter les neurones de la Moelle. L'équipe est parvenue à restaurer le fonctionnement de ces cellules par l'administration d'une molécule concue à cette fin. (source La Presse, 21 octobre 2013, page 10)

En 2013, lui et son équipe mettent au point un nouveau traitement visant à combattre la douleur chronique.

  • Distinctions -


Prix ACFAS Jacques-Rousseau (2013)
Doctorat Honoris Causa de l'Université de Montréal (2015)

Outils personels