Morault, Moreau, Moreault, Moro (étymologie)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Maurault serait un hypocoristique de la transformation graphique de «maure».

Caractéristique d'un homme au teint brun comme dans l'expression brun comme un Maure.
Selon le Dictionnaire universel d'Antoine Furetière (1688-1689), more ou moreau se dit «d'un cheval qui a le poil d'un noir enfoncé, vif & luisant».
Moreau est un mot du vieux français désignant un cabas de corde pour donner à manger aux chevaux en route.
Moro est le patronyme de l'un des deux à trois mille mercenaires allemands recrutés par la Couronne britannique pour l'aider à mâter la Révolution américaine, et demeurés au Canada après le Traité de Versailles (1783).
En 2000, en France, il y a 102 500 personnes qui portent le patronyme Moreau dont une concentration en Loire-Atlantique, dans la région de Paris et dans le Nord-Pas-de-Calais.

  • Dicton -


Traiter quelqu'un de Turc à More, c'est-à-dire : «Traiter quelqu'un avec une extrême dureté, comme les Turcs traitaient les Mores».

  • Crédits -


Dictionnaire étymologique des noms de famille et prénoms de France (Albert Dauzat, Larousse Sélection, Librairie Larousse, 1969)
Les noms de famille de France (Histoire et anecdotes, sous la direction de Marie-Odile Mergnac, Archives & Culture, Paris, 2000)

Outils personels