Pascal (Jean-Thénisor dit Jean)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Athlète (boxe) né en 1982 (28 octobre) à Port-au-Prince (Haïti). Arrive au Canada avec sa mère peu après sa naissance ; immigre définitivement au Canada vers 1986.


  • Palmarès partiel -


Médaille d'or (71 kg) aux Jeux du Commonwealth de Manchester (Angleterre, 2002).
Médaille de bronze aux Jeux panaméricains de Santo Domingo (République dominicaine, 2003).
Participe aux Jeux olympiques d'été d'Athènes (Grèce, 2004).
Le 10 décembre 2005, il devient champion canadien des super poids moyens en battant Martin Desjardins par KOT à 2 min 16 sec du 7e round au Casino de Montréal.
Le 30 septembre 2006, il bat le Costaricain Lucas Green Arias (11 victoire, dont 9 par KO et 2 défaites) par KO et devient champion de la WBC Latino.
Le 11 mars 2007, il conserve son titre en battant l'Américain Lafarrell Bunteng (16 victoires dont 16 par KO, 3 défaites et un match nul) par décision unanime au Casino de Montréal.
Le 3 août 2007, au Centre Pierre-Charbonneau de Montréal, il conserve son titre dans un combat de 12 rounds contre le Torontois Kingsey Ikeke (23 victoire, 2 défaites) par décision unanime des juges (118-110, 117-111, 115-113).
Le 6 octobre 2007, au Casino de Montréal, il bat le Mexicain Esteban Camou par KO à 2 mi 37 du 3e round.
Le 7 décembre 2007, au Centre Bell, il conserve son titre en battant l'Américain Brian Norman (15 victoires dont 4 par KO, 6 défaites aucun match nul) par décision unanime des juges.
Le 11 janvier 2008, il bat Omar Pittman par décision unanime des juges à Hollywood (Floride, USA).
Le 6 décembre 2008, il perd un combat de championnat du World Boxing Council-WBC contre Carl Froch (24 victoire dont 19 par KO, aucune défaite, aucun match nul) par décision unanime des juges (116-112, 117-111, 118-110) à la Trent FM Arena de Nottingham, Angleterre.
Le 4 avril 2009 au Casino de Montréal, il bat l'Argentin Pablo Daniel Nievas (22, 6, 1 dont 15 KO) par KO à 42 secondes du 5e round. Le 19 juin 2009, au Centre Bell de Montréal, il bat Adrian Diaconu par décision unanime des juges (115-112, 116-112, 116-111) et arrache le titre de champion du World Boxing Council-WBC.
Le 25 septembre 2009, au Centre Bell de Montréal, il défend victorieusement son titre par KOT à 2 minute 19 secondes du 10e round contre Silvio Branco (59, 9, 2).
Le 11 décembre 2009 au Centre Bell de Montréal, il défend victorieusement son titre par décision unanime des juges (118-110, 117-111, 117-111) contre Adrian Diaconu.
Le 14 août 2010, au Centre Bell de Montréal, il défend victorieusement son titre du Worls Boxing Council WBC et remporte celui de champion de la International Boxing Organisation-IBO contre Chad Dawson (28 victoires dont 17 KO, aucune défaite, aucun match nul) par décision unanime des juges (106-103, 106-103, 108-101) ; au 11e round, un coup de tête accidentel de Pascal cause une coupure profonde à l'arcade sourcilière droite de Dawson et le médecin du ring à stopper le combat.
Le 18 décembre 2010 au Colisée Pepsi de Québec, il défend son titre de la WBC contre l'Américain Bernard Hopkins, l'ancien champion, dans un combat de 12 rounds qui se termine par un verdict nul ; sa fiche professionnelle est alors portée à 26 victoires dont 16 par KO, 2 défaites et 1 match nul.
Le 14 décembre 2012, au Centre Bell de Montréal, il gagne son combat par décision unanime des juges (100-88, 98-90, 98-90) contre le Polonais Aleksy Kuziemski (23 victoires dont 7 KO, 4 défaites. Après cette victoire, la fiche de Pascal est de 28 victoire, 2 défaites et un match nul.
Le 18 janvier 2014 au Centre Bell, il gagne son combat de 12 rondes contre Lucian Bute par décision unanime des juges ( 117-110, 117-111 et 116-112) cette victoire lui aurait rapporté 2 millions $ ; sa fiche personnelle est alors de 29 victoires, 2 défaites et un match nul.
Le 26 janvier 2014, une jeune femme de 25 ans qui assistait à un party à la résidence de Pascal à Lorraine, se plaint à la police d'avoir eu une relation sexuelle non consentante dans cette résidence ; elle est transportée à l'hôpital pour examen.
Le 24 mars 2014, le directeur des poursuites pénales et criminelles annonce qu'il ne portera aucune accusation pour l'événement du 26 janvier précédent.
Le 7 décembre 2014, son combat avec l'Argentin Roberto Bolonti est annulé à 2 min 29 sec du 2e round parce qu'il a frappé son adversaire dans les cables alors que l'arbitre avait ordonné la séparation ; sa fiche personnelle demeure à 29 victoires, 2 défaites et un match nul.
Le 14 mars 2015, il échoue par KOT dans sa tentative d'enlever au Russe Sergey Kovalev les titres de champion de la World Boxing Association-WBA, de la World Boxing Federation-WBF et de l'International Boxing Federation-IBF ; le combat est arrêté par décision de l'arbitre à 1,08 min du 8e round au Centre Bell de Montréal. Sa fiche personnelle est alors établie à 29 victoires, 3 défaites et un match nul.
Le 30 janvier 2016, en ne se présentant pas au 8e round, il perd son combat aux mains du champion du monde, le Russe Sergey Kovalev au Centre Bell de Montréal.
Le 8 décembre 2017, il gagne son combat contre Ahmed Elbiali et confirme qu'il s'était agi du dernier combat de sa carrière.
Le 3 août 2019, il gagne son combat contre Marcus Browne et devient champion intérimaire des poids mi-lourds de la World Boxing Association-WBA.

Outils personels