Petraroia (Vitalino dit Vito)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Travailleur de la construction devenu restaurateur né vers 1958

Le 7 février 2012, Petraroia est condamné à 12 mois de prison après avoir plaidé coupable d'avoir vendu de la cocaïne dans un petit café de la Petite-Italie et de la Petite-Patrie ; munie d'un mandat de perquisition, la police avait trouvé sur lui 11 sachets de cocaïne en plus de 900 $ en argent comptant ; dans le café, la police avait trouvé également 3 500 $ cachés derrière une plaque de métal
Le 12 décembre 2014, vers 2 h, Petraroia, 56 ans, est trouvé inconscient par la police dans une camionnette Dodge Ram parquée sur le boulevard Louis-Hippolyte-Lafontaine, près de la rue Larrey dans le secteur industriel d'Anjou ; le moteur du véhicule tournait toujours ; Petraroia avait des blessures à la tête et au tronc ; il est décèdé peu après son admission à l'hôpital.

Outils personels