Sourkes (Theodore Lionel)

Un article de la Mémoire du Québec (2021).

  • Homme de sciences (biochimiste et neuropsychopharmacologue) né en 1919 à Montréal. Chargé de cours au Département de psychiatrie (1954-), professeur de psychiatrie (1965-1990) et professeur de biochimie (1970-1990) à la McGill University. Biochimiste principal au Allan Memorial Institute de Montréal. Découvre que l'alpha-méthyl-dopa inhibe le métabolisme du dopa, une découverte qui conduit à l'anti-hypertenseur Aldonet commercialisé par la compagnie Merck. Les recherches menées conjointement par Theodore Sourkes et André Barbeau sur le métabolisme de la dopamine leur permettent de mettre au point un médicament appelé L-DOPA, pour traîter la maladie de Parkinson. En 1965, avec Louis Poirier, chercheur de l'Université Laval à Québec-ULQ, il découvre le faisceau du locus niger, le centre principal de dysfonctionnement chez les patients atteints de la maladie de Parkinson.


  • Publications - Liste partielle


The Biochemistry of Mental Disease (1962).

  • Distinctions -


Grand prix de la Fondation Parkinson (1963 et 1966).
Membre de la Société royale du Canada-SRC (1971).
Officier de l'Ordre du Canada-OOC (1992).
Prix Wilder-Penfield du Gouvernement du Québec (1998).

Outils personels